Aujourd’hui, la transparence d’une entreprise est considérée comme un facteur clé de succès. De la fabrication à la gestion, chacun souhaite savoir ce qu’il se passe réellement, quels sont les véritables processus et opérations. Le Process Mining permet une analyse des données en temps réels et détecte les opportunités d’optimisation. Grand nombre d’entreprises considèrent que l’extraction des données et l’analyse des processus sont des étapes primordiales à la transformation numérique.

D’ici 2023, le marché du Process Mining augmentera de 50% par an !


Aujourd’hui, les données se comptent par millions dans les entreprises. Les processus sont de plus en plus complexes avec des organisations en silos. C’est pourquoi il est primordial d’optimiser et notamment d’automatiser certaines tâches pour fluidifier les process.

Les processus déterminés à la suite d’audit ne correspondent pas totalement à la réalité. En récupérant vos traces informatiques et en les insérant dans notre solution de Process Mining, il est possible de voir comment les processus fonctionnent réellement.
A première vue, certains process paraissent simples. Mais c’est en utilisant notre solution, Process Explorer 360, que l’on se rend compte de la complexité de certains processus, et de leur grande variété. De nombreuses tâches simples à réaliser mais longues à effectuer, peuvent être automatisées afin de gagner en productivité.

C’est pourquoi le Process Mining associé à de la RPA est un bon compromis pour les entreprises. Ces deux techniques alliées garantissent un retour sur investissement élevé.

« Process Explorer 360 » est une des premières solutions de Process Intelligence construite avec l’Intelligence Artificielle et le Process Mining. La force de Logpickr réside aussi dans la restitution de ces informations, qui se fait sous forme de cartographie, permettant une compréhension simple de tous les métiers et pour tous les process, même les plus complexes.

Il est donc possible d'avoir une transparence totale sur le fonctionnement de l'organisation.

Avec la solution, il est possible d’analyser, de corriger et d’optimiser les processus. La visualisation complète et automatisée permet d’identifier les points à améliorer, de gérer les risques et la conformité, d’éviter les temps d’arrêt, d’optimiser la logistique et d’améliorer la rentabilité.


Process Explorer 360 est un moteur d’analyse moderne qui propose :

- Une analyse globale des processus qui observe tous les aspects, trouve les défauts et vous aide à les corriger

- Une analyse en temps réel qui détecte les défaillances ou la non-conformité des processus actuels

- Un moteur prescriptif qui vous aide en préventif avec des prédictions très complètes

La méthode ESOAR par CapGemini


Le groupe CapGemini a compris l’importance de l’automatisation et à quel point cela peut transformer une entreprise. C’est pourquoi ils ont lancé la méthode ESOAR. En quoi consiste cette méthode ? Transformer le potentiel d’une entreprise pour optimiser des processus, les analyser et les automatiser. Son objectif principal est une démarche d’amélioration continue.

A la base, la méthode ESOAR est issue de la RPA (Robotic Process Optimisation) car le groupe souhaitait automatiser certains process afin de gagner en productivité.

Cette méthode comprend 5 étapes clés :

ESOAR Cap Gemini

Le cœur de ESOAR : Le Process Mining


La méthode ESOAR développé par Cap Gemini se base sur le Process Mining pour offrir des analyses réalistes. Avec la solution que nous développons, il est possible de révéler et schématiser les processus tels qu’ils sont réellement, et non comme on les imagine.

Formaliser les processus permettra de supprimer les étapes intermédiaires, de réduire les tâches inefficaces des différents parcours et de détecter les goulots d’étranglements pour les éliminer. Lorsque l’on formalise un process, on optimise les procédures pour fluidifier les actions. ESOAR va permettre d’optimiser les processus étape par étape pour pouvoir contrôler l’enjeu capital de la transformation digitale en entreprise.

Quelques chiffres chez CapGemini grâce à la méthode ESOAR :

- 1,5 million d’euros d’économies sur le groupe

- Temps de traitement 30% plus rapide

- Réduction de 25% des étapes manuelles dans les processus

- Jusqu’à -20% des coûts de traitement

- Réduction de 75% du temps de traitement des factures (de 20 à 4 minutes)

- Un taux d’erreur réduit de 45 à 4.

Sources :

https://www.capgemini.com/fr-fr/cas-client/transforming-the-capgemini-groups-finance-function/

https://www.capgemini.com/de-de/2019/06/process-mining/

Articles similaires

Retour de la 1ère conférence internationale sur le Process Mining

Lire la suite

Logpickr identifié comme fournisseur représentatif dans le dernier Market Guide for Process Mining de Gartner

Lire la suite

Logpickr retenue dans l'accélérateur Manufacturing Factory

Lire la suite
Retour au blog