Fil API publie un article sur Logpickr :

Si la crise a décalé ses velléités de développement à l’international, Logpickr s’est concentré sur son marché domestique. Fondée en 2017, l’entreprise rennaise se positionne sur le marché du process mining. « L’analyse des données informatique d’une structure permet de visualiser, détecter les failles afin d’optimiser l’organisation, les process et la productivité », résume Fabrice Baranski, co-fondateur de Logpickr. Elle entend démocratiser cette technique d’analyse et de diagnostic avec Process Explorer 360, une solution brevetée intégrant de l’intelligence artificielle, lancée en 2019. Courant 2020, l’entreprise a intégré l’accélérateur French Assur Tech, opéré par Le Palace, lui permettant de se rapprocher de son marché cible : les secteurs de la banque et des assurances. « Nous avons pu ainsi travailler avec Inter Mutuelle Assistance, et conforter notre développement sur ce marché en France», précise le dirigeant comptant déjà dans son portefeuille de clients comme le Crédit agricole, la Caisse des dépôts ou Orange.

Parallèlement, la startup a entrepris de nouvelles actions de R&D. « Au-delà du diagnostic appuyé par de l’IA, la solution est désormais capable de surveiller les différents processus de la chaine, mais aussi de préparer l’automatisation des process et des tâches avec des outils de RPA dédiés. » Commercialement, Logpickr mise aussi sur des partenariats avec des acteurs du marché du conseil. Un premier a été acté avec le nantais Quaternaire, lui permettant de s’ouvrir également au secteur de l’industrie. D’autres sont en cours de discussion selon Fabrice Baranski. Toujours installée à Digital Square, Logpickr emploie 10 salariés. La start-up prévoit de lever des fonds fin 2021 pour accompagner son développement, notamment à l’international. L’enveloppe budgétaire est en cours de définition. La start-up avait déjà réalisé une première opération financière en pré-amorçage. dans un article autour de l’intelligence artificielle, parle de Logpickr dans les entreprises expertes de l’intelligence artificielle de l’Ouest.

Lire l’article sur Fil API

Retour revue de presse